Nouveautés
Introduction
Logiciels
Promotions

Internet - Intranet
Nos formules pour vous permettre d'être rapidement présent sur le Web.
Nos conseils
Fiches Pratiques
Nos clients sur Internet

Nom de domaine
Protéger votre nom de domaine

Développement
Faites développer votre logiciel

Logiciels
Boutiques
Gagner de l'argent avec le programme d'affiliation.
Cadeaux

Assistances
Logiciels
Bug An 2000

Divers
Recherche sur Internet
Liens intéréssants

Contacts
Nous contacter

Bug de l'an 2000


Le Bug c'est quoi ?
Le bug du passage de l'an 2000 provient du fait que le chiffre des années dans les dates de certains systèmes informatiques n'est écrit qu'avec 2 caractères ("1999" est écrit "99"). L'an 2000, écrit 00, devient ainsi 1900 (ou 1980 sur les PC) ou une date imprévisible.

Le bogue ne concerne pas seulement les systèmes informatiques. Tout équipement dont le fonctionnement fait appel à une horloge électronique interne est potentiellement concerné. Habituellement, nous ne prenons conscience de l'importance de ces systèmes, qui participent à notre vie quotidienne, que lorsqu'ils tombent en panne. En temps normal, ces incidents ont des origines techniques diverses et peuvent se manifester à tout moment chez nos prestataires de services, dans les transports, sur notre lieu de travail, etc., mais également à notre domicile. En ce qui concerne l'an 2000, les risques de défaillance peuvent être évalués, les motifs étant d'ores et déjà connus. Pour éviter les désagréments plus ou moins importants qui pourraient résulter du bogue de l'an 2000, vous devez donc prendre quelques précautions.


Comment se comporte le Mac et le PC ?
Apple se targue d'un passage à l'an 2000 en toute sécurité pour tous ses micro-ordinateurs, le système de stockage de l'heure permettant d'aller jusqu'en 2040 sans souci. Les fausses notes ne peuvent provenir que des logiciels qui ne récupèrent pas la date interne à la carte mère.

En revanche, les PC ne sont pas à l'abri du bug, et cela à plusieurs niveaux. Tout d'abord, l'horloge temps réel (RTC) a été conçue pour ne contenir que les deux derniers chiffres de l'année. Le 1er janvier 20[00] sera donc interprété comme le 1er janvier 19[80] ou une date imprévisible.
Ensuite, à part les systèmes d'exploitation (Windows 98 ou Windows NT) qui corrigent en partie cette imperfection, de nombreux logiciels s'adaptent à l'horloge interne (comme Access 2.0 ou Word 5.0 pour DOS). Ils risquent de délirer dans les dates et les calculs.

Comment se protéger ?

Le matèriel
Le bios
Le système d'exploitation
Windows 95/98/NT
Les logiciels
Correction
Ce qu'en disent les assureurs
Assurance


Le Bios
La gestion de l'horloge sur un PC est gérée par le bios vous devez vérifier si votre PC peut passer le millénaire sans problème, Il convient donc de surveiller attentivement :
  • Le passage du 31 décembre 1999 au 1er janvier 2000
  • Le passage du 28 février 2000 au 29 février 2000.
  • Le passage du 29 février 2000 au 1er mars 2000.
  • Le passage du 31 décembre 2000 au 1er janvier 2001,
    dans le cas où l'année bissextile aurait été mal calculée :
    le programme n'ayant pas pris en compte le fait que l'année 2000 compte 366 jours !

Par définition, c'est le bios de votre PC qui vas corriger le problème de RTC; Il faut savoir que TOUTES les machines Socket7, Super socket7, Slot1, Socket 370, etc... sont compatibles au passage, c'est à dire que l'on peut faire une mise à jours du bios de la carte mère avec une version dite "Y2K COMPLIANT" ! Dans ce cas, il prend en charge les problèmes de RTC.
Votre bios est il compatible An 2000 ? dans le doute aller voir le site du constructeur :

Tester votre Bios
Programme de test (84 ko)
TestAn2000.exe

BIOS
American Megatrend
www.ami.com
Award
www.award.com
MrBios
www.mrbios.com
Phoenix
www.phoenix.com

CARTE MERE
Abit
www.abit.com.tw
Asus Tech
www.asus.com
Intel
www.intel.com
Msi
www.msi-computer.fr
Tyan
www.tyan.com


CAS 1
: l'ordinateur n'est pas capable de gérer le millénaire commençant par "20". On peut mettre à jour manuellement la date dans le BIOS mais cette opération sera à renouveler à chaque fois que l'on redémarre l'ordinateur !
Solutions
: évolution du BIOS vers une version plus récente (si la mise à jour est disponible), installation d'une carte avec une extension du BIOS, changement de BIOS (pas toujours possible), changement de la carte mère.

CAS 2 : l'ordinateur ne gère pas le passage à l'an 2000.
Solutions : mettre à jour manuellement l'année dans le BIOS la première fois que l'ordinateur est allumé en 2000 (le siècle sera ensuite automatiquement
" 20 " à chaque fois que l'ordinateur est redémarré), évolution vers une version plus récente du BIOS (si la mise à jour est disponible), installation d'une carte avec une extension du BIOS, changement de BIOS (pas toujours possible), changement de la carte mère.

CAS 3 : le BIOS gère l'an 2000 et l'ordinateur passera avec succès le cap de l'an 2000

ATTENTION !
Pour les systèmes informatiques dont des programmes interrogent directement la RTC (comme certains systèmes d'exploitation UNIX ou certains logiciels spécifiques), il faut IMPÉRATIVEMENT que la RTC en elle-même gère l'année en 4 caractères pour que le système ne présente pas de dysfonctionnements lors du passage au prochain millénaire.

Nota : il existe actuellement 5 cartes qui assurent la gestion du passage
à l'an 2000 pour les PC dont le bios ne peut être changé ou être mis à jour.

Notre préférée : La carte YiiK de Diamon Chip est sans doute une des solutions les plus sures ! En effet, le fait de remplacer une RTC 2 digits par une RTC 4 digits corrige définitivement les problèmes de date avec le bios ou le système d'exploitation, de plus, c'est la seule carte capable de "traiter" l'effet Crouch echlin.

Le système d'exploitation
Des corrections pour le passage à l'an 2000 sont disponibles auprès des éditeurs de systèmes d'exploitation anciens tels que Windows 3.1 et NetWare 3.x.
Les entreprises et les individus peuvent installer facilement ces corrections, même si l'opération peut prendre un certain temps dans les PME disposant de nombreux PC.
Les éditeurs affirment que Windows 95, Windows 98, Windows NT et NetWare 4.x sont conformes à l'an 2000. Toutefois, certains rapports parus dans la presse indiquent qu'il peut subsister des problèmes dans certains de ces systèmes.


Si vous utilisez Windows, vous pouvez recevoir un CD de correction gratuit à l'adresse suivante CD ROM AN 2000 (Microsoft)



Les logiciels
Le principal problème réside dans le fait que les programmes informatiques ont été conçus pour stocker et/ou manipuler des dates contenant deux chiffres uniquement lors de la désignation d'une année.
Les calculs effectués à partir de ces dates ne seront pas exécutés correctement puisque l'ordinateur reconnaît les dates entrées comme appartenant obligatoirement au XXème siècle.
Le calcul mathématique de l'ordinateur est le suivant : "Je suis né en 1970. Si je demande à l'ordinateur de calculer mon âge aujourd'hui, il calculera la soustraction 99 moins 70 pour annoncer que j'ai 29 ans mais qu'est-ce qui va se passer en l'an 2000? L'ordinateur calculera 00 moins 70 pour en conclure que j'ai moins 70 ans.
Cette erreur interviendra dans tous les calculs impliquant des laps de temps. Si vous voulez trier par date (ex. 1966, 1904, 1968), le résultat serait la séquence 1904, 1966, 1968. Mais si vous ajoutez un fichier daté de 2010, par exemple, l'ordinateur, qui ne voit que les deux derniers chiffres de ces années, verra 04, 10, 66, 68 et se trompera dans le tri. Ce ne sont que deux types de calculs qui provoqueront des erreurs."

Par exemple, le problème de calcul à l'origine du bug de l'an 2000 explique pourquoi le système informatique de Marks & Spencer à Londres a récemment détruit plusieurs tonnes de nourriture au cours d'un processus de prévision à long terme. L'ordinateur a interprété 2002 comme 1902. Plutôt que de la laisser encore quatre ans dans les rayons, l'ordinateur a calculé que cette nourriture était périmée depuis 96 ans. Il a donc donné l'ordre de la jeter. Un problème du même genre s'est produit au magasin d'un fabricant d'alimentation congelée aux États-Unis.

Pour se protéger de ce type de problème vous devez demander un certificat de conformité au passage de l'an 2000 pour chaque logiciel que vous utilisez, l'éditeur doit vous fournir ce document (il vous sera demandé par votre assureur en cas de sinistre).

Le point de vue des assureurs
Les assureurs sont unanimes. Le bug de l'an 2000 étant prévisible, il sort du champ de couverture des risques, lui-même basé sur l'aléatoire. Les litiges devront donc être réglés au cas par cas, après vérification des mesures de prévention prises par chacun.
«Chaque entreprise se doit de dresser l'inventaire des matériels et programmes concernés, de corriger les éventuelles erreurs et de tester les systèmes corrigés si elle veut obtenir une garantie, c'est-à-dire une satisfaction auprès de son assureur» prévient Jean-Marc Lamère, directeur de la fédération française des assureurs.
Ces derniers ont donné l'alerte en mars 1998 en diffusant un premier document de sensibilisation. Quelques plaquettes d'information plus tard, il joue la carte de la prévention tout en ne pouvant trancher sur les effets à craindre. « Ce ne sera pas forcément le plus grand sinistre de l'histoire de l'assurance » assure-t-il.
Une plate-forme d'assistance technique et juridique -« Coordination 2000 »- a toutefois été mise en place pour parer à toutes les éventualités. Le dispositif comprend un bataillon d'une centaine d'experts, joignables par les assureurs via un réseau intranet. Pour l'instant, la profession table sur plusieurs dizaines de milliers de sinistres à venir, une PME sur quatre ne s'estimant pas prête à affronter le passage à l'an 2000.

Retour au début